Paul West, notre Englishman préféré, a décidé de rester en France
pour parfaire son éducation érotico-sentimentale.

Débarqué en France pour ouvrir une chaîne de salons de thé, Paul West (l'alter ego de l'auteur) a découvert les joies de notre pays dans God save la France. Après avoir subi quelques déboires professionnels, il a trouvé la Française de ses rêves mais il doit payer de sa personne auprès de ses beaux-parents. Et même s'il jure ses grands dieux que l'empoisonnement de sa belle-mère n'était pas prémédité, sa fiancée, depuis, ne le regarde plus tout à fait du même œil...
À la fois sarcastique et tendre, cynique et optimiste, Stephen Clarke fait vivre à son héros les pires turpitudes et semble se délecter de le voir aux prises avec ces insurmontables obstacles que sont pour un Anglais la bureaucratie française, la vie quotidienne en Corrèze ou l'art d'accommoder les courgettes.

J'ai passé un excellent moment avec ce bon vieux Paul !! Il a l'art et la manière de me faire rire aux éclats. Le voir se poser autant de questions sur les subtilités de la langue française est à se tordre et sa difficulté à comprendre lesdites subtilités amènent certains quiproquos.

 

du même auteur : A year in the merde !!