Perdues de vue

Chyna Greer a seize ans lorsque sa meilleure amie, Zoey, disparaît. Une nuit, les deux amies s'échappent de la maison des parents de Chyna, à Black Willow, et Zoey rejoint un mystérieux amoureux près du lac, rendez-vous dont elle ne revient pas. Douze ans plus tard, Chyna, qui a quitté la région, est appelée en urgence par son frère Ned : leur mère, Vivian, vient de faire une chute mortelle dans l'escalier de sa maison. Chyna se retrouve seule dans la maison familiale pour s'occuper des obsèques de sa mère. Mais les phénomènes étranges se succèdent, une autre jeune fille disparaît - la cinquième depuis Zoey - tandis qu'une cabale est dirigée contre elle par les habitants de Black Willow : n'est-il pas surprenant que, chaque fois que Chyna est de retour, une nouvelle disparition survienne ? Chyna ne peut compter que sur elle-même, et sur son frère : toutes les personnes qui lui proposent aide et amitié se révèlent avoir une double face. La course contre la montre commence : Chyna tente de retrouver, guidée par des voix et les souvenirs, la dernière disparue.

Un excellent polar qui m'a mené en bateau de bout en bout. Beaucoup de suspects et bien sur ils ont l'air tous plus coupables les uns que les autres.

Chyna a vécu des choses pas très drole et pourtant rien ne semble l'ébranler. Elle est forte mais elle entend des voix (syndrome Jeanne d'Arc quand tu nous tiens !!!). C'est ce qui va l'aider à découvrir le fin mot de l'histoire.

Un bémol cependant : le personnage d'Irma Voggel est laissé en plan à la fin et one sait pas ce qu'il devient ce qui est dommage vu qu'elle avait une belle araignée au plafond !