H_r_sie

Lincoln College, Oxford, 22 mai 1583. Dans l'aube naissante, un hurlement déchire le silence. Le corps mutilé d'un homme est retrouvé gisant dans une mare de sang. Esprit visionnaire poursuivi par l'Inquisition, Giordano Bruno, comprend que son séjour ne sera pas de tout repos. Entre papistes et anglicans, partisans de Marie Stuart et de la Reine Vierge, une guerre se prépare et c'est dans la crainte d'un complot catholique, qu'Élizabeth Ire a chargé le Napolitain en fuite d'être " son oreille ". En quelques jours, la petite ville universitaire devient le théâtre de l'affrontement fratricide des enfants de Dieu. Catholiques et Protestants se livrent une bataille sans merci où les coups portés se comptent au nombre de cadavres... Chaque camp ira jusqu'au bout. Quitte à courtiser ce qu'ils combattent tous les deux : l'hérésie.

Après un début assez long, on se prend de passion pour les aventures de Giordano Bruno. Ce roman est basé sur un personnage qui a réellement existé et a pour fondement quelques grandes étapes de sa vie. Ensuite, l’auteur a laissé voguer son inspiration pour nous livrer le premier roman d’une série de 3 tomes.

Les guerres de croyances, l’intolérance, le role des femmes (ce qui me fait dire que nous les Femmes nous sommes parties de très loin), en l’occurrence les femmes ne sont pas pourvues de ce qu’il faut pour penser et réflechir, elles doivent juste rester à leur place, à savoir trouver un mari et broder au coin du feu.

La période n’est pas forcément rigolote : quand le grand Inquisiteur soumettait un pauvre hère à la question, ce n’était pas pour faire une interview people mais plutôt pour lui arracher (c’est le mot qui convient) des informations.

Une mention spéciale pour le personnage de Sir Philip, qui lui aussi, a réellement existé et qui apporte un vent de fraicheur lorsque l’ambiance du livre se fait lourde et oppressante. Il est le parfait contraire de Giordano mais ils forment tous les deux une sacrée paire.

Le tome 2 " Prophecy " est sorti en Grande Bretagne et sortira en France en 2012.