Tout commence lorsque Lanfeust,un apprenti forgeron ayant le pouvoir de faire fondre le métal, acquiert l'épée magique du Chevalier Or-Azur,dont la poignée est faite de l'ivoire d'une créature fantastique, le Magohamoth. Ce contact lui confère le pouvoir absolu, c'est-à-dire tous les pouvoirs de façon autonome, sans avoir besoin de relais. Le sage du village, maître Nicolède, lui propose alors de se rendre à Eckmül, capitale du savoir du monde de Troy, afin d'expliquer cet évènement unique. Elle abrite l'université et le conservatoire, où tous les plus grands magiciens enseignent et étudient la puissance de la magie. Ils partent alors, accompagnés des deux filles du sage, l'espiegle Cixi et la belle Cian fiancée de Lanfeust. En chemin, ils rencontrent le troll Hébusqui, apprivoisé par un enchantement de Nicolède, les accompagne dans leur quête. Ils sont alors confrontés à Thanos

 

 le pirate, également sensible à l'ivoire du Magohamoth, mais dont les ambitions vont bien au-delà de celles de son ennemi forgeron

 

 

 

 

 

 

Afin de parfaire ma culture BD (qui frole le rase motte il faut bien l’avouer), je me suis plongée au hasard de mes pérégrinnations à la bibliothèque dans cette série. Il faut dire que tous les tomes étaient disponibles, alors j’ai dit banco.

 

Si je vous dis que j’ai achevé la série en moins d’une semaine, que vous diriez-vous ? Que j’ai aimé ?? Eh oui vous auriez raison.

 

J’ai beaucoup aimé cette série avec ses personnages hauts en couleur. Il y a des scènes qui sont un peu beurk avec des têtes, des bras voire d’autres parties de l’anatomie humaine qui vole avec moultes exsanguinations.

 

Les personnages :

 

-Lanfeust : jeune garçon apprenti forgeron. Monsieur a le don de faire fondre le métal rien qu’en le regardant ; pour être forgeron ça aide vachement. Sa vie va basculer quand il va toucer un morceau d’ivoire lui donnant une puissance démentielle.

 

-C’ian : sa blonde fiancée qui rêve d’une vie tranquille.

 

-C’ixi : la sœur de C’ian, brune incendiaire avec un tempérament intrépide (et accessoirement amoureuse de Lanfeust).

 

- Nicolède : papa des deux fifilles ci-dessus énoncées mais surtout grand érudit ; il va être le guide de Lanfeust dans ses aventures

 

- Enfin mon personnage préféré : Hébus. C’est un troll très méchant au début mais grâce à un envoutement de Nicolède, il va devenir très gentil et un ami fidèle pour les 4 autres compères.

 

J’ai ri comme une dinde à certains moments tant les situations et les dessins étaient à mourir de rire. Certaines réparties de Hébus sont tordantes. Bref, je me suis bien éclatée à lire cette série.

 

Je ne résiste pas à vous faire part d’une anecdote de la série : un des personnages a un fouet comme arme et l’a surnommé Polprédo ; ce qui nous donne le fouet Polprédo.

 

Alors saurez-vous à quoi il est fait référence ?????