clemens

 

Durant quatre mille ans, rien n'est venu troubler la paix des Neuf Contrées, bénies des dieux...
mais les dieux meurent aussi. Meeryn, déesse des Iles d'Estivage, a été sauvagement assassinée. Le seul témoin, Tylar de Noche, est un ancien Chevalier d'ombre. Cette caste de combattants puissants et respectés a reçu la Grâce de se déplacer sans être vu et de s'esquiver dans les ténèbres. Mais frappé d'infirmité, Tylar est tombé en disgrâce. Or, en mourant, la déesse lui a accordé une bénédiction : une marque qui a guéri son corps blessé mais que beaucoup voient comme la preuve qu'il est l'assassin.
Pourchassé sans relâche, Tylar doit prouver son innocence et vaincre le véritable coupable...

 

Comme j’ai adoré la première série de cet auteur, les Bannis et les Proscrits, je me trouvais un peu en manque de son univers et c’est avec joie que je me suis plongée dans cette nouvelle série.

 

On y fait la connaissance de Tylar de Noche, ex chevalier des ombres, banni et condamné à l’esclavage pour avoir commis un crime affreux.

 

Il se retoruve donc à errer sans but. Il croise alors le chemin de Merryn, une déesse, au moment où elle se fait assassiner. Se trouvant à ses côtés pendant ses derniers instants, elle lui octroie une bénédiction (elle a réparé son corps brisé) mais tout le monde voit ce " cadeau " comme la preuve qu’il est le meurtrier. S’ensuit une chasse à l’homme dans tout le pays, la proie cherchant surtout à se disculper.

 

Parallèlement au personnage de Tylar, on rencontre Fléchette, jeune fille orpheline vivant avec d’autres camarades dans l’attente de la cérémonie qui feront d’elles des suivantes du dieu local. Tichiot, le compagnon à quatre pattes de Fléchette, est un chien un peu spécial et si vous voulez mon avis, il vaut mieux être copain avec lui et éviter de lui marcher sur les pattes ou vouloir du mal à sa maitresse.

 

Je n’en dirais pas plus sur l’histoire et vous laisse le plaisir de la découverte de ce nouvel univers.

 

Venons en maintenant aux personnages secondaires. Dans sa fuite, Tylar va pouvoir compter sur un voleur (qui est loin d’avoir la langue dans sa poche et n’est pas dépourvu de ressources), sur l’une des suivantes de la déesse assassinée qui n’a jamais doutée de l’innocence de Tylar et enfin Kathryn son ex fiancée. Son aide est tout à fait inattendue compte tenu de leur passé commun.

 

Comme dans tout bon roman qui se respecte tous les protagonistes finissent par se rencontrer et c’est là qu’à mon sens le livre démarre vraiment. Car dans un premier temps, on tatonne. Beaucoup de questions sont soulevées et bien que certaines réponses sont données dans ce premier volume, on voit bien que l’auteur a ainsi voulu planter le décor et amorcer le fil conducteur qui sera développé par la suite.

 

Donc il y a matière à faire une bonne série mais je pense que je pourrais me faire une opinion beaucoup plus tranchée en lisant le prochain.

 

Une lecture très prometteuse et j’ai hate de pouvoir retrouver les héros dans de nouvelles aventures.