malronce


La Grande Tempête a tout changé. Dans une nature redevenue sauvage, les enfants, livrés à eux-mêmes, tentent de comprendre ce nouveau monde. Les adultes, retournés à la barbarie, sont guidés par une mystérieuse reine : Malronce.

Il y a un sacré bout de temps que j’ai lu le premier opus de cette saga mais j’ai été étonnée de constater que l’histoire était encore fraiche dans ma tête car je n’ai pas eu trop de mal à raccrocher les wagons.

Heureusement d’ailleurs car nos héros (et le lecteur par la même occasion) sont plongés dans des aventures plus éprouvantes les unes que les autres. Ce deuxième tome est plus sombre que le premier.

En effet, dans L’Alliance des trois, nos héros sont encore des enfants, lesquels sont propulsés dans un monde qu’ils ne connaissent pas et auquel il faut s’adapter.

Dans ce livre, ils vont devoir affronter des périls immenses et ceux-ci vont les faire murir plus vite. De là à basculer dans le monde des adultes, il n’y a qu’un pas.

On trouve également quelques réponses aux nombreuses questions soulevées dans le premier mais ne vous réjouissez pas trop vite : il en soulève encore beaucoup d’autres.
On n’a pas fini de se faire des nœuds au cerveau.

La dernière scène du livre est odieuse mais elle est arrivée super vite, je n’ai rien vu venir et nos héros non plus d’ailleurs.

Le récit est très rythmé, sans temps mort et le style est toujours aussi fluide ce qui facilite la lecture. Enfin la couverture est vraiment magnifique toute pleine de mystères.....

De nouveaux personnages font leur apparition et côté bestioles en tout genre, on est servis aussi (moi qui ai horreur des machins qui rampent j’ai eu mon compte beuark).

J’ai englouti ce livre en deux jours et je suis très contente d’avoir le tome 3 que j’ai commencé dans la foulée.
J’ai vraiment hate de voir comment nos héros vont réagir face à ce qu’ils ont appris lors de leurs dernières aventures.

Suspense, suspense……