machination

Bill Moore a tout : un travail lucratif, une villa magnifique et un mariage heureux. Pourtant, il veut plus, beaucoup plus….. Il veut passer dans la cour des grands. Il décide donc de s’atteler à la tache et de se rapprocher des hommes qui dirigent la région….. Jusqu’au jour où il trouve une carte posée sur son bureau. Un seul mot y est imprimé : modifié. A partir de cet instant la vie de Bill se met à changer. Cela tient d’abord à d’infimes détails, puis bientôt tout s’accélère. Autour de lui, les assassinats s’enchainent.
Bien sur, Bill est le principal suspect. Mais qui tire les ficelles de ce jeu obscur et meurtrier ? Et pourquoi ?

J’ai lu les « hommes de paille » il y a quelques années et j’avais bien accroché au style de l’auteur.
C’est donc avec plaisir que j’ai sauté sur l’occasion de postuler à un partenariat avec les Editions Michel Lafon sur le forum Club de Lecture.
Ayant été choisie, je me suis donc mise à cette lecture quasi aussitôt.

J’ai fait connaissance avec Bill Moore et de prime abord il m’a un peu agacé. C’est le genre de type qui gagne bien sa vie, un boulot intéressant dans un cadre quasi idyllique, un mariage solide, une vie sociale trépidante. Il vit accroché à son Iphone comme si ça vie en dépendait (il ne croit pas si bien penser) et regarde assez régulièrement ce qui se passe sur Facebook.

Seulement voilà les gens à qui tout réussit ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin et Bill veut à tout prix obtenir plus que ce qu’il n’a.

Pris dans le tourbillon de sa vie trépidante, il ne se rend pas compte que des petits détails clochent.
Quand la situation a franchement commencé à dégénérer, je me suis dit que finalement ce garçon avait quand même un bon fond. Il est vrai que quand votre vie est menacée, vous avez sérieusement intérêt à recadrer vos priorités.

J’ai trouvé le complot particulièrement pervers et machiavélique. J’aurais bien volontiers aimé avoir une petite conversation avec ces gens là.

En revanche, je ne me suis pas du tout attendue à la fin, j’ai vraiment été surprise ; on pense que c’est fini et on tourne une page et hop, un rebondissement.

Avec le recul, je me dis que cette fin colle parfaitement avec l’esprit du roman.

J’ai également apprécié le clin d’œil de l’auteur à la fin du roman qui m’a beaucoup amusé.

Un très bon roman mené tambour battant et très difficile à lâcher avant d’en connaitre le dénouement.