dieu voyage incognito

 

Imaginez. Un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu il vous demande... pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n'êtes plus le maître de votre vie et pourtant... à bien des égards, elle est plus excitante qu'auparavant !
Mais peu à peu, le doute s installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme qui s'est immiscé dans votre existence ? Qui est-il vraiment ? Et qui sont ces personnages énigmatiques dans son entourage ? Les découvertes que vous faites n'ont rien pour vous rassurer.
Cette histoire, qui nous plonge dans l'atmosphère envoûtante d'un été parisien, ouvre la voie de la plus belle des réflexions sur nous-mêmes : qu est-ce qui peut nous permettre de dépasser nos inhibitions, nos peurs et nos conditionnements, pour sortir du chemin tout tracé de notre vie lorsque celle-ci ne nous apporte pas pleinement satisfaction ?

Autant le dire de suite la première moitié du livre m'a un peu ennuyé. Alan est très mou du genou dans le style "tout le monde est contre moi" j'ai une vie pauvre" "je suis une victime" .... et puis Yves Dubreuil qui arrive tel un ange rédempteur avec ses conseils de devéloppement personnel : si tu veux que le monde change autour de toi il faut que tu changes ton regard sur celui-ci et les deux personnages tournent un peu en rond.

Et puis d'un seul coup, sans crier gare ou peut être parce Alan commence à intégrer les conseils de son mentor, l'action s'emballe. Pourquoi Dubreuil s'intéresse à lui ? Pourquoi lui donner des missions de plus en plus folles ? On en vient à en apprendre plus sur le personnage de Dubreuil, son passé et même Alan retrouve grace à mes yeux.

La première partie m'a un peu mis mal à l'aise. Pourquoi ? Parce que ceux qui me connaissent bien savent que je n'ai pas un potentiel de confiance en moi totalement délirant, et en lisant ce que disait Dubreuil à Alan j'avais l'impression qu'il me le disait à moi. Je me surprenais à tourner la tête pour voir s'il n'était pas à côté de moiJe pense également que l'auteur, spécialiste du développment personnel s'est laissé emporter par sa passion première et dans la deuxième partie s'est rappelé qu'il y avait une intrigue malgré tout.

En somme une lecture très intéressante malgré tout et que je n'aurais probablement pas lu sans une lecture commune avec des copinautes dont Cécibon.