ceux qui se cachent

Lorsqu'elle s'installe avec sa fille dans la petite ville d'Huntington, Penny Conley semble au comble du bonheur. Elle a vite trouvé une charmante maison adossée à la forêt et un travail passionnant au bureau du célèbre archéologue Simon Van Etton dont la nièce Diana est devenue son amie. Deux amis inséparables même si Penny semble parfois étrange, même si elle ne dit rien de son passé et même si des ombres masculines franchissent parfois, à la nuit tombée, le seuil de sa porte...
Jusqu'à ce qu'un soir une terrible explosion dévaste la petite maison. Alors que Penny agonise, Diana veut comprendre. Qui pourrait haïr Penny à ce point.
Aidée du beau Tyler, un ami d'enfance de Penny, elle tente de découvrir ceux qui ont voulu tuer une mère et sa fille. Mais ceux qui se cachent sont prêts à tout...

C'est encore une fois grâce à ma copine Dorsi que j'ai eu l'occasion de lire ce livre. Dès les premières pages, on sent que le mystère va être présent dans tout le roman. Tout commence par une violente explosion. Penny est grièvement blessée mais sa fille de 5 ans n'a pas été blessée. Celle-ci est recueillie par la meilleure amie de sa maman, Diana. 

Une foule de questions se pose : qui en voudrait à Penny et Willow au point de faire exploser leur maison ? Penny a-t-elle un passé trouble ? Autant de questions auxquelles s'ajoutent la réapparition surprise du père de la petite fille que tout le monde croyait mort.

J'ai beaucoup aimé ce roman plein de suspense et de rebondissements. Pendant longtemps j'ai cru avoir trouvé l'assassin mais, comme dans les romans de Mary Higgins Clark, une pirouette de l'auteur fait que toutes les certitudes du lecteur sont balayées comme un fétu de paille. Une mention spéciale pour le personnage de la petite Willow, étrangement mature pour une fillette de 5 ans à certains passages du livre.

A lire au bord d'une piscine avec un bon cocktail à proximité.