meurtre et obsession

Tanya Bigelow était une fillette très rangée lorsque le psychologue Alex Delaware l'a soignée pour des troubles obsessionnels. A dix-neuf ans, elle vient le revoir parce que sa tante et mère adoptive, Patty Bigelow, lui a avoué un crime sur son lit de mort. Delaware se souvient de Patty comme de quelqu'un qui n'aurait jamais pu commettre cette "chose terrible". Mais, pour apaiser Tanya, il décide d'enquêter et demande à son ami, l'inspecteur Milo Sturgis, de l'aider. N'ayant que de vagues détails de l'" affaire", les deux amis se lancent dans une enquête qui les conduit des quartiers les plus minables aux plus belles propriétés de Los Angeles et leur fait découvrir des personnages inquiétants, jusqu'au jour où un meurtre horrible leur ouvre les portes d'un passé où désespoir, vengeance et mort formaient un cocktail sordide.

Une fois de plus je dois à Dorsi d'avoir eu ce livre entre les mains.Ce fut une lecture plaisante où j'ai découvert le duo de héros récurrents chez l'auteur : le psychiatre Alex Delaware et l'inspecteur Milo Sturgis. Ceux-ci sont confrontés à une histoire peu banale. La mère de Tanya Bigelow lui a avoué, avant de mourir, qu'elle avait fait une chose terrible. Tanya, qui a été une patiente d'Alex dans le passé, se tourne donc vers lui afin de découvrir le fin mot de l'histoire. Pas simple du tout étant donné le peu d'informations sur cette chose terrible ? S'est-elle réellement produite ? Ou est-ce le fait de l'imagination et de la proche fin de vie de cette femme qui l'auront fait divaguer ?

L'humour et la complicité des deux personnages principaux font passer d'agréables moments mais malgré tout j'ai trouvé l'action très lente. Je ne me suis pas ennuyée mais je me demandais quand ça allait peu remuer.

Ce n'est peut être pas le meilleur de la série mais j'en lirais d'autres pour me faire une opinion plus poussée.