avant d'aller dormir

A la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune étudiante célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir à sa grande surprise qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis plus de vingt ans. Tous les traitements ayant jusque-là échoué, son dernier espoir réside dans son nouveau neuropsychologue, Ed Nash.
Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime pour l'aider à se remémorer son quotidien et ainsi rassembler peu à peu les fils de son existence. Quand Christine commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, elle est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite, elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent. 

C'est grâce à mes amis du forum Club de lecture que j'ai entame cette lecture. Depuis sa sortie il n'a aps cessé de me faire de l'oeil et ce fut donc l'occasion de se plonger dedans.

LC watson

J'ai eu beaucoup de peine d'emblée pour le personnage de Christine. Tous les matins, elle oublie qui elle est, quelle est sa vie, qui est l'homme couché à côté d'elle dans son lit. Tous les matins, Ben son mari lui explique qu'elle a eu un accident qui la rend amnésique et toute les nuits ses souvenirs s'effacent. Tel un jour sans fin, la vie de Christine est un éternel recommencement. En cachette de son mari, elle voit un médecin qui lui demande de tenir un journal. Ainsi, tous les jours elle pourra lire et se souvenir, peut être. Au fil des jours, elle relève certaines incohérences entre son journal et ce que lui raconte son entourage.

Elle en vient à douter de son mari, faut-il vraiment lui faire confiance ? A l'instar de son personnage principal, le lecteur doute : est-ce que tout cela est le fruit de l'imaginaltion de Christine ? Ou bien est-elle réellement manipuler ? Et si oui par qui ?

Il est vrai que le début du roman semble un peu répétitif : Christine dort et au réveil elle ne se souvient plus de rien. Mais peu à peu la lumière arrive à percer le brouillard qui entoure sa vie jusqu'au coup de théâtre final.

Pour un premier roman, je l'ai trouvé très bien construit et je me doutais qu'il se passait quelque chose d'anormal mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus pourtant tous les indices étaient sous mon nez.

J'ai pris la vérité de plein fouet comme Christine.

J'ai beaucoup aimé ce livre et je lirais le prochain roman de l'auteur qui ne peut que se bonifier avec le temps.

Donc si vous le lisez, faites attention à vous avant d'aller dormir........