middleton

Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre. C’est un homme qui a tout pour être heureux et qui le serait certainement s’il n’était pas marié à l’encombrante Audrey. Aussi décide-t-il un jour tout simplement de s’en débarrasser en commettant le crime parfait. Le scénario est vite trouvé : profitant d’une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d’une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s’embusque sur le parcours habituel d’Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf… sauf qu’en rentrant chez lui il tombe nez à nez avec son épouse qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite balade.
S’il n’a pas tué Audrey, qui est donc sa victime ? Et comment va-t-il déjouer la perspicacité des enquêteurs, dans cette petite communauté où tout le monde se connaît ? Quant à sa femme, qui commence à trouver son comportement étrange, ne faut-il pas qu’il s’en débarrasse très vite, avant qu’elle ne nourrisse trop de soupçons ? Mais cela ne fera-t-il pas de lui un tueur en série ? Commence alors pour Al un long cauchemar, dont il est encore très loin de soupçonner l’issue.

Je remercie une fois encore les Editions du Cherche midi de m'avoir fait découvrir ce livre à la couverture surprenante. C'est vrai qu'une couronne mortuaire ce n'est pas banal et pourtant dès les premières pages, on comprend pourquoi.

Al a un problème, sa femme. Il décide de s'en débarasser. Un après midi, il l'a suit lors d'une de ses promenades et la pousse par dessus la falaise.

Son forfait accompli, il rentre chez lui pour retrouver sa femme dans le salon qui l'attend paisiblement. Mais alors si Audrey est dans le salon, qui a-t-il poussé ?

Durant les jours qui suivent, il redécouvre sa femme et se surprend à apprécier sa compagnie. Ils s'amusent comme au début de leur relation, revivent les bons moments et s'en créent de nouveaux. Ils jouent même des tours pendables à leurs voisins. Ils m'ont d'ailleurs fait penser à Huguette et Raymond dans Scènes de ménages.

Alors comme Al, on cherche à savoir qui a péri. D'autant qu'une jeune fille a disparu pile le jour où il a voulu tuer sa femme. Il faut jouer serré. Il va mener son enquête pour savoir pourquoi elle a disparu et finalement, cette disparition ressemble à tout sauf à une disparition volontaire.
Ce roman a tous les ingrédients d'un vaudeville transposé dans la campagne anglaise avec son cortèe d'amants cachés, de maris et de femmes trompés, de vieilles pies qui espionnent leurs voisins.
L'auteur s'est amusé à mélanger humoir noir et humour anglais ce qui ne gache pas du tout le plaisir de lecture. Je ne sais pas si je peux ressentir de l'empathie pour lui mais j'avoue que j'ai fini par l'apprécier quand même un peu (oui je sais il a essayé de tuer sa femme mais bon...).
Audrey quant à elle est un personnage plus que complexe mais j'avoue que je l'aime bien.
Alors si vous aussi, vous voulez ouvrir une parenthèse britannique, si vous aimez le second degré et vous voulez connaitre le fin mot de l'histoire, suivez T.J Middleton.
PS : pour les amateurs de people, il n'est pas dit que l'auteur soit apparenté à une certaine Kate.....