Timeville

David Cartier fait partie des chefs étoilés les plus réputés de la planète et Anna Cartier est une brillante chirurgienne. Ce soir, David et Anna ont signé les papiers de leur divorce, et David s'apprête à passer une dernière nuit dans son ancienne maison. Mais à son réveil, le décor a radicalement changé et son téléphone portable a disparu. Un hurlement à l'étage lui indique que sa fille Agathe vient de découvrir sa nouvelle coiffure à la Tina Turner et son immonde pyjama Duran Duran.

Quant à Tom, le petit dernier, il se demande pourquoi la télé n'a que trois chaînes et ou sont passés ses DVD préférés. Seule Anna semble comprendre l'impossible réalité. La petite famille a voyagé dans le temps... et se retrouve au tout début des années 80, précisément à l'époque ou Anna et David se sont rencontrés et juré un amour éternel... Qui les a envoyés là et dans quel but ? Et surtout comment feront-ils pour supporter cette cohabitation forcée et... rentrer en 2012 ?

Si à votre réveil vous vous retrouviez 30 ans en arrière, comment réagiriez-vous ?

La famille Cartier ne se la pose même pas mais vont devoir vivre la situation. L’atterissage va être rude. Du jour au lendemain, la télé n’a plus que 3 chaines et l’écran est tout petit, le téléphone n’est plus portable mais avec un gros cadran qui tourne, les jouets sont loin d’être électroniques bref le bond spatio temporel ne laisse pas le temps au sevrage.

Obligés de vivre sous le même toit, le couple Cartier qui n’envisageait pas du tout cette solution vont devoir malgré tout s’en accomoder afin de faire face à cette situation inédite.

Pourquoi les années 80 ? Tout simplement parce que c’est l’époque où Anna et David se sont rencontrés et se sont jurés un amour éternel (aaaaah la jeunesse). 30 ans plus tard, les sentiments ne sont plus les mêmes…… Est-ce vraiment le cas ? La réponse se trouve au fil des pages de ce roman plaisant à lire et qui recréé cette époque bénie pour certains et honnis des autres.

Les personnages sont tour à tour irritants et attachants mais j’avoue avoir préféré à certains moments les personnages secondaires.

Ils vont tous devoir se concentrer sur l’essentiel : eux, leur famille comme ils n’ont plus de parasites, technologiques ou autres d’ailleurs, pour les détourner de cet objectif.

Les nostalgiques des années 80 seront comblés par cette comédie romantique plaisante idéale pour les vacances.

Je vous laisse avec Pascal qui chante tellement mieux les années 80 que moi :