Ces très chers voisins

Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n'en veulent qu'à son argent. Ses connaissances ? Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables. Bref, le niveau de tolérance de Pétronille Pignon est proche de zéro. Surtout, elle n'a besoin de personne pour se gâcher la vie ! Mais le coup bas est venu d'en haut, c'est-à-dire des chambres de bonnes.
Imaginez que dans son immeuble se sont installés une jeune Américaine et... un Mexicain. Un Mexicain !! Le pire, c'est que ces très chers voisins vont effectivement changer la vie de Pétronille, pour son malheur. Ou son bonheur ?

Pétronille Pignon est une femme droite dans ses bottes contre vents et marées. Toujours sûre de son bon droit, elle a son mot à dire sur tout et n’importe quoi. Mais surtout elle adore critiquer ses voisins : ne jamais les inviter chez elle (il pourrait leur prendre l’idée de revenir), ne pas partager l’ascenseur avec eux, la concierge qui ne fait pas assez le ménage. Bref, rien ne va.

L’histoire est racontée par la voix de 3 personnages : Pétronille bien sur, Miss Cookie une américaine exilée à Paris et Miguelito, un Mexicain.

Au fil des chapitres, on apprend des choses sur le passé des personnages et pourquoi ils en arrivent là où ils sont. Pétronille évolue au fil du roman et elle en deviendrait presque attachante.

Mon personnage préférée reste Miguelito : un exilé qui a eu la chance de rencontrer les bonnes personnes aux bons moments de sa vie.

Il m’a fait bien rire avec ses facéties. La fin m’a un peu déçue, je m’attendais à autre chose.

Ce roman permet de passer un bon moment de détente. Vous ne verrez plus jamais vos voisins de la même manière.