vengeance en prada

Cela fait dix ans qu'Andrea Sachs a démissionné du magazine Runway, dix ans qu'elle a plaqué Miranda Priestly et ce job d'assistante pour lequel "des milliers de filles se damneraient". La papesse de la mode et ses satanées exigences ont eu raison de sa détermination. Depuis, Andy et Emily, son ex-collègue et ancienne ennemie jurée, ont joint leurs forces pour fonder un magazine de mariage haut de gamme, The Plunge, devenu la référence incontournable.

Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais, bien qu'elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et The Plunge lui fait envie. Autant dire qu'elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir...
Le diable est de retour, plus infernal que jamais !

J’avais adoré le Diable s’habille en Prada et j’étais ravie d’apprendre que l’auteur avait écrit une suite.

J’ai quelque peu déchanté. Andréa a muri, elle ne se laisse plus faire. Il faut dire que l’expérience « Miranda » a laissé des séquelles mais elle a aussi transformé Andréa en une personne plus sur d’elle.

Sa vie a changé du tout au tout et un des aboutissements sera son mariage avec Max.

J’ai été déçue par cette suite. L’histoire d’Andréa se suit bien mais il n’y a pas de petit plus qui a fait le charme du Diable.

Je me suis un peu ennuyée et la fin ne m’a pas surprise car un peu convenue tout de même.

J’attendais beaucoup de cette suite et finalement il faut le prendre comme une histoire plaisante d’une jeune trentenaire de notre époque.