affaire clémence lange

Maître Nicolas Kléber appartient à cette catégorie de jeunes gens à qui tout sourit : il est beau, brillant et promène à son bras une ravissante créature. II doit justement la rejoindre dans quelques heures sur les cimes enneigées de Chamonix pour fêter le Nouvel An. Mais, avant cela, il lui faut se rendre à Fleury-Mérogis, où l'une de ses clientes comparaît devant le conseil de discipline. Simple formalité qui va virer au cauchemar. Car Clémence Lange compte bien faire payer à son avocat la légèreté dont il a fait preuve lors de son procès : elle lui a valu quinze ans de réclusion pour le meurtre de son amant dont elle se dit innocente. Séquestré dans une cellule prototype de la prison, notre fringant avocat va vivre une véritable descente aux enfers. Un huis clos angoissant, où Laura Sadowski réinvente le thriller judiciaire.

J’ai littéralement dévoré ce roman. Vous dire qu’il m’a plu ? Oui et c’est peu dire. Pourquoi ? Zut vous m’en posez des questions mais je vais répondre.

C’est la confrontation entre les deux personnages, ce face à face incroyable et psychologiquement fort.

Nicolas Kléber a une vie parfaite : un job du tonnerre, une fiancée parfaite bref il est sur l’autoroute de la vie.

Il est loin de se douter que cette folle course du bonheur va trouver un point d’arrêt à Fleury Merogis.  En dépannant une consœur pour ce qui semblait être une broutille, il va mettre le doigt dans un engrenage qui risque fort de le broyer.

La détenue n’est pas une inconnue : cette femme a été sa cliente lors de son premier procès au pénal dont l’issue n’a pas été une grande réussite.

Clémence Lange force son avocat à reprendre le dossier d’une manière fort peu conventionnelle.

J’ai adoré ce roman d’une part par la précision du déroulement du procès et de toute la procédure. On avait vraiment l’impression de se trouver dans la salle d’audience et d’autre part pour la relation entre Nicolas et Clémence. Celle-ci évolue au fil des pages mais ils vivent chacun cette rencontre pleinement.

Bien que la procédure pénale ne soit pas des plus simples, Laura Sadowski a su la retranscrire très simplement tout en étant la plus précise et la plus complète possible.

C’est mon premier roman de l’auteur et ce ne sera assurément pas le dernier.

Un autre avis ? Courrez vite chez Cécibondelire.