Archipel des saints

Ce que La Presqu'île interdite est pour le Mont-Athos, L'Archipel des saints l'est pour la Grèce moderne. À la fois récit de voyage et traité de vie spirituelle, cette odyssée en Grèce orthodoxe transporte le lecteur à Athènes, Delphes et Thessalonique, puis d'île en île (Corfou, Mytilène, Samos, Patmos, Tinos, Egine, Santorin, Eubée, Andros) sur les traces des grandes figures spirituelles néohelléniques. A chaque étape du pèlerinage égéen, l'auteur commence par évoquer les racines antiques du site mythologie ou littérature qui ont contribué à façonner le "miracle grec", avant de décrire la beauté d'un pays qui n'a jamais cessé de nourrir la culture européenne. La deuxième partie du livre est entièrement consacrée à une forme très originale de sainteté, celle de ces fols-en-Christ au comportement déroutant et provocateur, dignes successeurs du cynique Diogène. Aucun ouvrage en langue française n'avait abordé la vie de ces "athlètes du coeur" sur le ton du récit initiatique. Hagiographie et spiritualité se côtoient dans un récit d'aventure non dénué d'humour et de poésie, scandé par des chapitres plus didactiques sur la spiritualité ou l'Histoire de la Grèce moderne. L'Archipel des saints se présente comme une initiation à la Grèce orthodoxe et un périple ensoleillé au pays d'Homère et de Seféris.

L'auteur nous livre une vision peu commune des iles grecques. Au gré de ces voyages, il nous fait découvrir tous les mythes des Saints orthodoxes et nous livre ainsi un pan méconnu de toutes ces iles.

L'auteur alterne récits de voyage et théorie spirituelle. Si vous aimez la Grèce et sa mythologie, vous ne pourrez qu'aimer ce témoignage qui vous donnera sans aucun doute envie de boucler vos valises et de vous rendre dans ses lieux à la fois chargés d'histoire et de spiritualité.

Je trouve que c'est un beau prélude aux vacances.

Alors qu'attendez vous pour décoller ?