Rebecca kean 1

Nouvelle-Angleterre, Burlington... Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

Il y a longtemps que j’avais ce livre dans ma PAL et que quelques copines avaient insisté (lourdement) pour que je me plonge dedans.  

Je l’ai donc extrait de là où il ronflait depuis quelques temps. J’ai donc fait la connaissance de Rebecca Kean, une jeune femme fort sympathique au demeurant, maman d’une petite fille de 10 ans et enseignante à l’université.

Vous me direz il n’y a pas de quoi fouetter un vampire (il aimerait ça) si on s’en tient à ça. Détrompons nous ! Cette jeune femme est une sorcière et une puissante en plus. Mais elle a été banni de son clan et est obligée de vivre très discrètement.

Vœu pieu car elle a une facheuse tendance à s’attirer les ennuis. Ce premier tome nous fait découvrir tout l’univers de Rebecca, j’aurais tendance à dire bestiaire d’ailleurs : loups, vampires, démons et autres joyeusetés. Chacun a ses règles, ses coutumes, ses lois et il faut que tous cohabitent. Rebecca va y veiller, ok peut être un peu à son corps défendant.

Même si j'ai trouvé que le décor a été long à mettre en place (en même temps vu le nombre de protagonistes, il faut bien ça), cette héroïne est rafraichissante : elle est forte (elle a une puissance en elle phénoménale), elle n'a pas froid aux yeux mais elle reste une jeune femme avec ses rêves et ses désirs. Il y a de quoi la faire vraiment évoluer et j'ai hate de voir comment.

Et puis il y a les personnages qui ne sont pas si secondaires : Raphael, Beth, Bruce et Leonora, la fille de Rebecca. Ils font l'histoire au même titre que Rebecca.

Je ne suis pas trop fan de Littérature vampiresque mais je dois dire que cette héroïne est loin d'être idiote : elle a du fond et ça j'aime.

Je vais sauter sur la suite sans trop attendre.