gardiens - prophétie des éléments

Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l’ordre établi depuis dix mille ans.

Sur les Terres d’Antyras – pays matriarcal – la magie n’existe pas. Les humains y vivent docilement sous l’égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l’éducation du peuple, se gardent bien d’évoquer les Terres d’Avalyn et la Magie. Pour les Antyriens, rien n’existe au-delà de l’abyme.

En revanche, sur les Terres d’Avalyn la vie y est tout autre. Un patchwork de peuples aux mœurs et aux caractéristiques très diverses se partagent les terres : Mages, Sorciers, Elfes, Dragons, Gobelins, Finaï, Acarans, Nâgas… Sur les Terres d’Antyras vit Éthan, seize ans. Il coule des jours heureux, entouré de ses parents au sein d’Ythéria, petit village isolé à la périphérie du monde. Ses principaux soucis résident essentiellement à approcher la jeune et belle Mira et d’arriver chaque matin à l’heure pour La Parole : l’enseignement religieux promulgué par la Mère Armania.

Mais le destin en a décidé autrement, lorsque dix-huit ans plus tôt, une ancienne prophétie, protégé par un puissant sort, resurgit sur les Terres d’Avalyn. Commence alors une course effrénée principalement entre les Mages et les Sorciers afin de retrouver les Gardiens des éléments : seuls êtres capables d’empêcher la fin du monde. Un fabuleux voyage, plein de rebondissement, de joie, de rencontre mais également de souffrance attend Éthan, Mira et leurs compagnons de voyage…

Ethan est un jeune homme qui s’ennuie. Il préfère galoper par monts et par vaux plutôt que d’écouter le sempiternel discours des Mères et du Grand Temple.

Le jour où le village est attaqué par des soldats sanguinaires, son quotidien va changer radicalement. Avec les rares rescapés, il va fuir. Ce n’est qu’au cours de ce voyage qu’il va enfin comprendre pourquoi il se sentait différent des autres et quelle est sa véritable identité.

Pour les amateurs de Fantasy, on retrouve tous les codes du genre ainsi que les divers peuples que l’on peut rencontrer : magiciens, sorciers, nains …. L’histoire n’est peut être pas sans rappeler les grands classiques mais ce qui fait la différence, ce sont les personnages et le rythme du récit.

Dès les premières pages, le lecteur est pris dans l’action. Les chapitres sont bien construits et finissent toujours de manière à ce qu’on ne puisse s’empêcher d’aller au chapitre suivant.

Les personnages évoluent tout au long de ce premier tome : cette aventure va venir ébranler leur foi et leur confiance dans leur monde. Pour certains d’entre eux, ils vont remonter dans l’estime du lecteur.

Si vous aimez les rebondissements, l’humour et les mondes fantastiques, cette série est faite pour vous.

J’espère que la suite sera à la hauteur des promesses que tient ce premier tome.