chercher le garçon

Peut-on coucher avec un marchand de kebab quand on est végétarien ? Est-on plus sexy en lisant du Kundera ou du Marc Levy ? Le sauna ou l'agence matrimoniale ? Givenchy ou Margiela ? Ellias va voir 25 ans et ça l'angoisse. Depuis qu'il est enfant, il est convaincu que c'est l'âge où l'on devient adulte. Il s'est toujours imaginé avec une femme, un fils, une décapotable. Aujourd'hui, il est gay, célibataire, et n'a pas le permis. Il lui reste donc un an pour trouver l'amour, le vrai. Jeremy Lorca nous invite dans le milieu gay de la capitale, avec ses codes, ses adresses, sa vie trépidante et son esprit extravagant. Oui, Paris est encore une fête ! Mais derrière l'insouciance et les soirées branchées, pointe la gravité des solitudes au petit matin... Un portrait drôle, touchant et sans concession d'un célibataire d'aujourd'hui.

Elias est un jeune homme d'aujourd'hui : il a 25 ans, il est jeune, beau, pas de soucis d'argent mais il y a un hic : il est toujours célibataire : il n'a pas encore trouvé l'homme de sa vie. Oui oui vous avez bien lu, suis-je bête j'ai omis de préciser qu'Elias est gay.

Alors on s'attache très vite à lui et à ses deux amis, on va de soirée en soirée et de rencontre en rencontre. Il en voit passer des mecs, pendant plus ou moins longtemps mais le défilé peut donner le vertige. J'avais envie de lui demander comment il faisait, j'avoue avoir été un peu jalouse.

Au delà de cette frivolité apparente, on s'aperçoit qu'Hétéro et homo, on a le même but : être heureux. On se pose les mêmes questions existentielles, bref on est tous humains. 

Entre frivolité et sujets plus délicats (le sida), Jérémy Lorca nous emmène dans un milieu que l'on pense connaitre et qui finalement nous est un peu inconnu.

On rit, on s'interroge, on passe un bon moment et on aimerait bien passer une soirée avec Elias et ses amis, je pense que l'on pourrait bien se marrer.

J'aime beaucoup la couverture de ce roman : épurée et pourtant pleine de mystère.

En somme, plein de bonnes raisons de découvrir ce roman.