colize-concerto

D'un côté Jean Villemont, avocat pénaliste amoureux des sommets et sa consœur Leila Naciri. De l'autre, Franck Jammet, braqueur virtuose et sa compagne Julie Narmon, aussi discrète qu'efficace. Entre eux, un homme et une affaire. Où se trouvait Franck Jammet la nuit du 18 au 19 février 2013 ? Pourquoi Jean Villemont ne se contente-t-il pas de la version officielle ? Qui a réalisé le casse du siècle ?

Paul Colize revient avec un roman consacré à deux virtuoses : l’un est un avocat pénaliste très doué, l’autre un braqueur.

Un casse retentissant a lieu et Franck, le braqueur est soupçonné d’en être l’auteur. Jean, quant à lui accepte de défendre un jeune homme, accusé d’avoir braqué un bureau de poste mais depuis son arrestation, il est plus muet qu’une tombe.

Tout au long du roman, Paul Colize a construit une très jolie partition donnant la part belle à chacun des protagonistes mais aussi à leurs compagnes, celles qui les soutient quoi qu’il advienne.

Les deux histoires sont menées en parallèle mais quand elles finissent par se rencontrer, c’est pour aboutir à un adagio fantastique. N’oublions pas la Belgique qui est un personnage à part entière du roman.

Paul Colize a l’art dans chacun de ses romans de construire une intrigue solide avec des personnages très attachants. Il nous emmène là où il veut sans que le lecteur ne voie venir la fin et « Concerto pour quatre mains » ne fait pas exception à la règle.

Laissez-vous bercer par ce concerto qui, je suis sure, trouvera le chemin de vos oreilles.