Yesterday's gone

C'est à 2 h 15, en pleine nuit, que cela s'est produit. Mais ce n'est qu'au réveil qu'ils s'en sont rendu compte. Le monde déserté. Vidé de sa population. Famille, proches, voisins, tous ont disparu. Volatilisés. Ils ne sont qu'une poignée, disséminés à travers le pays... Rencontrez Brent Foster, à la recherche de son fils et de sa femme dans un New York de cauchemar. Luca, le petit garçon qui suit son instinct, protégé par un étrange totem. Charlie qui a cru, l'espace d'un instant, que cette Terre déshumanisée serait un monde meilleur ou encore Boricio, le serial-killer qui va devoir trouver sa place entre les proies et les prédateurs...

Que s'est-il passé cette nuit là à 2h15 précisément ? Nul ne le sait encore. Cependant un constat est simple la quasi totalité de la population mondiale a disparu. Comment ? Pourquoi ? Toutes les suppositions et les théoriesse bousculent.

Cependant, quelques personnes ont survécu. Qu'ont-elles de si spécial ? Le lecteur en apprend un peu plus sur eux à chaque épisode.

Oui, parce que les auteurs ont pensé cette histoire comme un feuilleton. Chaque épisode est très court et, à chaque fois, se termine sur une révélation qui donne envie de se précipiter sur la suite.

Les personnages ainsi que leurs histoires sont différents les uns des autres mais il semble qu'un lien particulier les unit et j'ai hâte de découvrir ce qui se trame et qui sont ces créatures qui ont elles aussi survécu (quoique vu leur état survivre n'est peut être pas le bon mot).

Les amateurs d'histoire à la Walking Dead seront conquis.