tout est sous controle

Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu'à moitié, une fille de dix ans bien plus mature qu'elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l'appelle chaton. Et comble de tout, elle vient de perdre son job ! Elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques à la sécurité sociale, aux assurances et aux entreprises, de l'embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l'équipe de détectives à une condition : elle ne devra s'occuper que des affaires les plus simples, les planques ne nécessitant pas de filatures. Bien entendu Olympe n’est pas assez sage... Côté coeur, ça balance entre Vincent Novak, son collègue aussi sexy que bourru, et Ben, son ami flic, ce qui n'est pas de tout repos non plus ! Mais que va-t-il se passer quand les cadavres commencent à s'accumuler et que l'on cherche à l'éliminer à son tour ?

Une chose est sure c’est que lorsque l’on passe un moment avec Olympe on ne s’ennuie pas une seconde. Licenciée pour une raison plus que vaseuse (une chute dans la Seine, vaseuse je vous dis), elle demande à son meilleur ami, patron d’une agence de détective privé de lui trouver du travail, temporaire cela s’entend.

Les cas simples lui sont confiés. Seulement voilà, les cas simples ne le restent jamais très longtemps avec Olympe, c’est un aimant à embrouilles comme le souligne fort bien un de ses collègues. Il se pourrait bien que le dossier sur lequel elle travaille soit l’arbre qui cache une forêt bien curieuse.

Olympe n’est pas le seul attrait de cette comédie énergique : sa famille est un pur bonheur : ses parents, mais surtout ses grands-parents Mamie Jeanne et Papy Raymond (pétard ses deux-là m’ont fatigué tant ils ont de la ressource), Aglaé sa fille qui agit plus en tant que mère que en tant que fille mais également tous les collègues de l’agence.

J’ai passé un excellent moment gloussant par moment face aux situations totalement improbables que vit cette pauvre Olympe.

J’aime beaucoup le style très frais de Sophie Henrionnet, ses personnages attachants même si un peu turbulents, un récit mené tambour battant et sans temps morts.

En somme on passe un super moment en compagnie de ce joyeux petit monde.

Et petit bonus, si vous vous rendez sur le site des Editions Charleston, une surprise pourrait bien vous y attendre.