Aux-petits-mots-les-grands-remedes_887

Alex a choisi d'exercer un métier peu commun : bibliothérapeute. Il tente de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature. Parmi eux, Yann, un adolescent malmené à l'école, qui refuse de s'ouvrir au monde, le cynique Robert Chapman, étouffé par son travail, qui a oublié comment parler à sa femme et Anthony Polstra, le célèbre joueur de foot qui refuse de s'avouer certaines de ses passions. Mais si Alex se montre doué dans sa profession, il doit bien reconnaître que sa vie privée laisse à désirer...

La littérature pourra-t-elle aider le bibliothérapeute lui-même ? La clef du bonheur se trouve-t-elle entre les lignes des ouvrages qu'il a tant aimés ?

Alex aime les livres. Il leur donne une place importante et leur prête de nombreuses vertus. Pour tout dire, il en fait son métier : bibliothérapeute. Au début ses « patients » sont un peu sceptiques. Il faut dire que si les livres étaient capables de soigner ça se saurait.

Mais ce qu’Alex fait pour les autres, il a du mal à se l’appliquer à lui-même. Sa compagne l’a quitté car il faisait passer les livres avant elle. Un comble non ?

Il faut bien avouer que je m’attendais à quelque chose de plus tonique et de plus humoristique.

Le rythme est assez lent. La dernière partie est un peu plus divertissante, c’est peut être dû à l’évolution du personnage d’Alex, mais ça, je vous en laisse juge.

En conclusion, une lecture sympathique mais qui aurait pu être plus divertissante.