administrateur provisoire

Découvrant au début du récit que la mort de son jeune frère résonne avec un secret de famille, le narrateur interroge ses proches, puis, devant leur silence, mène sa recherche dans les Archives nationales. Il découvre alors que son arrière-grand-père a participé à la confiscation des biens juifs durant l'Occupation. Le récit tente d'éclairer des aspects historiques souvent négligés jusqu'à récemment, celle de l'aryanisation économique de la France de Vichy, crime longtemps refoulé par la mémoire collective. Une enquête à la fois familiale et historique bouleversante, s'appuyant sur des faits réels.

Quand le passé a des répercussions sur le présent, il faut savoir remontert à la source pour arriver à comprendre.

Le récit s'ouvre sur un décès. Le frère du narrateur vient de mourir. Il était obsédé par les Juifs. Personne ne semblait vraiment comprendre pourquoi. C'est apr hasard que le narrateur apprend que son arrière grand père a joué un role peu reluisant pendant l'occupation. Il a été administauer provisoire.

On apprend que ces personnes nommées par le gouvernement étaient chargées de gérer les biens des Juifs. Au fur et à mesure de ses recherches, il comprend que ce qu'on en dit dans la famille est bien loin de la réalité.

Alexandre Seurat nous livre un récit très richement documentée sur cette période de l'histoire où l'on croit avoir déjà tout dit et tout lu et pourtant il semble qu'il y ait encore de nombreuses zones d'ombre.

Même si le passé et le présent se mélange un peu parfois, j'ai beaucoup apprécié ce livre où on apprend beaucoup de choses encore sur la nature humaine.