raison de tuer

La lieutenante de la police criminelle Avery Black a traversé l'enfer. Autrefois la meilleure avocate de la défense, elle est tombée en disgrâce quand elle a réussi à faire sortir un brillant professeur de Harvard ? seulement pour le voir tuer à nouveau. Elle a perdu son mari ainsi que sa fille, et sa vie s'est effondrée autour d'elle.Essayant de se racheter, Avery s'est tournée vers l'autre côté de la loi. En travaillant dur pour gravir les échelons, elle a atteint la Brigade Criminelle, au mépris des autres agents, qui se souviennent encore de ce qu'elle a fait, et qui la haïront toujours.Cependant même eux ne peuvent nier qu'Avery a un esprit brillant, et quand un inquiétant tueur en série sème la peur au coeur de Boston, tuant des filles issues des meilleures universités, c'est vers Avery qu'ils se tournent. C'est l'occasion pour Avery de faire ses preuves, de trouver finalement la rédemption dont elle a tant besoin. Et pourtant, comme elle va bientôt le découvrir, Avery va se heurter à un tueur aussi brillant et audacieux qu'elle.Dans ce jeu psychologique du chat et de la souris, des femmes meurent avec de mystérieux indices, et les enjeux ne pourraient être plus élevés. Une frénétique course contre la montre mène Avery à travers une série de rebondissements stupéfiants et inattendus ? culminant dans un climax que même Avery ne pourrait imaginer.

Avery Black est en quelque sorte une survivante. Elle était une brillante avocate et sa dernière affaire l'a cloué au pilori. Elle a fait sortir un tueur qui a sévi juste après sa libération. Divorcée, séparée de sa fille, elle s'est reconstruite peu ou prou en devenant policière, et une bonne.

Alors quand un corps est retrouvé dans une mise en scène surprenante, l'enquête lui est confiée. Avec ses méthodes bien à elle, elle va vite découvrir qu'ils ont affaire à un tueur en série.

J'ai beaucoup aimé ce premier tome avec ce personnage. Elle a beaucoup souffert et ne s'est toujours pas pardonné d'avoir fait libérer un meurtrier. D'ailleurs, elle entretient une relation trouble avec celui-ci. Il semble qu'le ait du mal à couper les ponts avec lui, après tout il est la seule reminiscence de sa vie passée.

J'espère les retrouver tous les deux très vite afin de voir évoluer leur relation. L'enquête est bien menée et le mobile du tueur particulièrement retors.

C'est une découverte très sympa et je ne dirais qu'une chose : vivement le prochain.