maison bleu horizon

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

Je ne suis pas hyper fan des histoires avec des revenants mais je dois que j'ai adoré ce roman.Tout d'abord la famille Annereaux terrorisée par les phénomènes qui se produisent chez eux : la mère, la fille, le petit garçon, Lascar le chien et Mélanie la domestique. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a pu décrire comment chaque personnage appréhendait leur peur.

Quant à Alan, si au départ, je ne ressentais rien de particulier pour lui, son évolution au cours du roman m'a fait changer d'avis et m'a même tiré une petite larme au coin de l'oeil (le cochon !). Pour détendre une atmosphère pesante, rien de tel qu'un bon "nom d'une pipe", expression on ne peut plus favorite d'Alan.

Mais ce qui m'a surtout conquise c'est le fond de l'histoire et la description ultra réelle du champ de bataille et des tranchées de janvier 1915. A lire le texte, on entendait les obus siffler. Et puis même si on sentait quelque chose ne tournait pas rond, je ne m'attendais pas à CA !!! Je me suis bien fait balader.

Alors vous aussi, si vous passez devant la maison bleu horizon, n'hésitez pas à en pousser la porte.