19500

Mister K est-il un lanceur d'alerte, un escroc ou un cyberpirate au service du plus offrant ? Falcon (pseudonyme) préfère l'appellation "assasin professionnel" pourparler de son métier. il est quasiment pré rétraité car l'avenir est menacé par la concurrence des tueurs à bas cout qui cassent les prix. Lucy Chan (alias Lady Lee) est une sémillante analyste encartée CIA, avec la bannière étoilée chevillée au cœur. Elle aime le canard à la pékinoise, mais aussi le T-bone au barbecue. Ils n'ont aucune raison de se rencontrer. Le CAC 40 a gagné ou perdu des points ; les actions varient à la hausse ou à la baisse, sans raison logique parfois ; les milliards virtuels valsent au rythme de la Bourse en ligne. À l'heure du trading à haute fréquence que pratique Léonard Parker Chambord, alias Killer Bob : demain, c'est déjà hier.

Qu'est-ce qui peut être commun entre une analyste de la CIA, un assassin professionnel, un cyberpirate et un trader sans scrupule ?

C'est l'histoire que nous raconte Jean-Hugues Oppel dans ce roman très réaliste. Les évènements politiques peuvent influencer les cours de la bourse et inversement. On dit que l'argent fait tourner le monde et il se pourrait fort bien que ce soit vrai. On y apprend comment les banques travaillent avec notre argent (existe-t-il vraiment d'ailleurs) ? Comment faire monter les cours des actions de certains groupes ? Comment influencer les cours des matières premières ou autres produits ?

Le roman est ancré dans l'actualité récente ce qui donne un aspect encore plus réel. Les personnages sont croqués de manière très réel. On se demande même s'ils ne sont pas inspirés de personnes réelles.

Est-ce que les traders sont les vrais maitres du monde ? Est-ce une fiction ou une réalité ? Peut être est-il encore temps de changer les choses ?

En tout cas ce roman, bien écrit et au scénario bien ficelé, nous fait nous poser des questions sur l'avenir.