Motel-Lorraine

Nous sommes en 1977. Sonia, diseuse de bonne aventure, fuit Montréal avec ses deux filles, Lou et Georgia, pour trouver refuge à Memphis, dans la chambre 306 du motel Lorraine, inoccupée depuis ce fameux 4 avril 1968 où Martin Luther King y a été assassiné. Elles partageront leur destin avec la sublime Alabama, Jacqueline Smith, femme de chambre au Lorraine, Grace DePriest, directrice de la chorale d’une petite église baptiste, ou encore Lonzie, le repris de justice devenu photographe pour son ami Aaron. Chacun à sa manière, ces personnages aux destins croisés incarnent le rêve d’égalité pour lequel le révérend King a donné sa vie.

Mais quel poids auront leurs ambitions et leurs gestes dans cette Memphis encore marquée par les divisions raciales ? Les secrets de chacun resteront-ils bien gardés ? Et enfin, pourquoi Sonia s’est-elle enfuie avec ses enfants ?

Le Motel Lorraine est célèbre non pas parce que ce motel a une excellente réputation mais surtout parce que c'est devant la chambre 306 que Martin Luther King a été assassiné.

La légende dit que cette chambre est maudite depuis lors. Sonia et ses filles, Louisiane et Georgia, louent cette chambre. Elles vont faire la connaissance de toute une galerie de personnages qui vont marquer leur vie.

Chaque personnage a un rêve et va tout faire pour le réaliser. Même si le roman n'est pas basé sur l'assassinat de Martin Luther King, celui-ci est pourtant bien présent comme un ange gardien qui guide chacun des personnages.

L'auteur nous décrit ainsi une photographie du Memphis de l'époque. Le style est fluide et on a le point de chaque personnage où chaque chapitre donne la parole à l'un d'entre eux.

Motel Lorraine est une très belle découverte qui ne manquera pas d'aiguiser la curiosité des amateurs de l'Amérique des années 60-70.