retour___duncan_s_creek

Après un appel à Sam Baldwin, son amie d'enfance, Jake Dinckinson se voit contraint de retourner à Duncan's Creek, le petit village de l'Utah où ils ont grandi.  C'est là que vit Ben Mc Combs, leur vieux copain qu'ils n'ont pas vu depuis plus de vingt ans. Les trois adolescents , alors unis par une amitié indéfectible, se sont séparés dans des circonstances dramatiques au début des années quarte vingt dix. Depuis ils ont enterré le passé et tenter de se reconstruire.   Mais de Los Angeles aux montagnes de l'Utah, à travers les étendues brûlantes de l'Ouest américain, leurs retrouvailles risquent de faire basculer l'équilibre fragile de leurs vies. Ce voyage fera ressurgir les haines et les unions sacrées et les amènera à jeter une lumière nouvelle sur le terrible secret qui les lie. Ils n'auront plus d'autre choix que de déterrer les vieux cadavres, quitte à renouer avec la part d'ombre qui les habite... et à se confronter à leurs propres démons.

Quand Seuls les vautours, le premier roman de Nicolas Zeimet est sorti, j'en ai beaucoup entendu parler d'autant plus qu'il a remporté le prix de la plume d'or de Plume Libre en 2015. Le temps a passé et je ne l'ai toujours pas lu (honte sur moi). Alors quand celui-ci est sorti, je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir l'auteur et son univers.

Il fait revenir quelques personnages du premier roman mais avec une toute autre histoire. Sam, Jake et Ben étaient inséparables dans leur jeunesse mais ont pris des chemins différents à la suite d'un drame.

Le passé refait surface de manière impromptue. Jake entreprend un voyage vers Duncan's Creek où il n'a pas remis les pieds depuis des années.

Le long de son voyage il va se remémorer le passé et le fameux été où tout a basculé. Les chapitres alternent entre passé et présent et j'avoue qu'au début, ça m'a un peu perturbé mais par la suite, je m'y suis faite. Mieux, j'ai trouvé que les enchainements entre passé et présent se goupillaient parfaitement comme s'il y avait une suite logique.

J'ai également beaucoup aimé la contruction des personnages et on comprend encore une fois que le passé peut avoir un poids considérable sur le présent.

La description des lieux et paysages américains est digne d'un auteur du cru, c'est pourquoi j'ai encore plus envie de découvrir son premier roman.