au petit bonheur la chance

Jean 6 ans , se retrouve confié à sa grand-mère, lors de la séparation de ses parents, en 1968. Sa mère part à Paris pour trouver un emploi et reviendra le chercher. Il se retrouve chez mémé Lucette, et une formidable histoire d'amour va se dérouler entre ces deux êtres qui vont apprendre à se connaître, à cohabiter et à s'aimer.

Un soir la maman de Jean le confie à sa grand-mère Lucette, elle promet qu'elle viendra bientot le chercher dès qu'elle sera installée. fort de cette promesse, le petit garçon va faire contre mauvaise fortune bon coeur Jean va apprendre à connaitre sa mémé et s'adapter à sa nouvelle vie.
La vie n'est pas la même qu'avec sa maman et si Mémé n'est pas aussi tendre ni démonstrative Jean sait bien qu'elle l'aime son petit fils.
Lucette quant à elle ne pensait pas devoir s'occuper d'un enfant pendant ses vieux jours mais l'amour de Jean lui donne la force de surmonter les obstacles.
Aurélie Valognes a décidé d'ancrer son roman dans les années 60 : période de tous les combats pour les femmes. A l'époque, comme le dit l'un des personnages, les femmes ont deux choix : celui d'être mère pondeuse au foyer ou femme aux moeurs légères. combien ont du faire des sacrifices pour vivre leur vie comme elles l'entendaient ? Pas facile pour un petit garçon de comprendre tout ça sans ressentir la blessure de l'abandon.
Comme dans tous ses romans, on rit et on pleure beaucoup. Merci Aurélie de nous offrir ces petits moments de vie à savourer tendrement.
Si vous choisissez ce livre au petit bonheur la chance, vous ne serez pas déçu.