sous son toit

Il a du sang sur les mains. Il ne se souvient de rien.
Quand l'avocate Rose Benninghoff est retrouvée morte dans son appartement à Munich, la gorge tranchée, le commissaire Waechter semble tenir le coupable idéal : Oliver Baptiste Junior.
Le garçon de quatorze ans était tapi dans le sous-sol de l'immeuble, les mains couvertes de sang. Manifestement battu par son père, un homme que la victime avait fréquenté, Oliver prétend n'avoir aucun souvenir de la soirée qui a précédé le crime.
Par ce rude hiver, le plus froid depuis des années, le commissaire Waechter et son équipe organisent une redoutable chasse à l'homme pour démasquer le meurtrier. Mais le mystère qui entoure Rose, secrète et insaisissable, les ralentit autant que la neige qui recouvre la ville...
Véritable best-seller outre-rhin, le premier volet des enquêtes du commissaire Waechter.

Cela aurait pu être une affaire rapidement menée : un suspect est retrouvé non loin de la scène de crime. Le problème est qu'il ne se souvient de rien et qu'il est le fils d'un homme très influent de Munich. Au fil de l'enquête, il s'avère qu'ils avaient un lien avec la victime. De simple, l'enquête se transforme en casse-tête.

Les enquêteurs vont jouer au ping pong entre leurs deux suspects sans réellement de rebondissements. J'ai commencé à m'ennuyer un peu ne sachant pas trop où cela allait mener. Je n'ai pas pu m'attacher au personnage d'Oliver, il y a quelque chose en lui qui m'a dérangée.

Non le plus intéressant dans ce roman, c'est l'équipe d'enquêteurs : le commissaire Waechter qui porte un lourd fardeau, Hannes qui peine à maintenir l'harmonie dans sa famille recomposée, Elli (ma préférée), seule femme dans ce monde d'hommes mais qui ne s'en laisse pas compter et le Taiseux qui porte bien son nom mais n'en demeure pas moins efficace. Ensemble malgré leurs soucis, ils sont capables de tout affronter comme une famille qui fait bloc.

Sous son toit est le premier roman avec le commissaire Waecheter et c'est une joie de les retrouver en espérant que la suite sera traduite en France prochainement.