qui je suis

Hattie Hoffman a passé sa vie à jouer de nombreux rôles : la bonne élève, la bonne fille, la bonne petite amie. Mais Hattie rêve d’autre chose, d’une expérience plus intense… et qui se révèle extrêmement périlleuse. Lorsque son corps sauvagement poignardé est découvert, une redoutable onde de choc traverse la ville de Pine Valley.
Très vite, il apparaît que Hattie entretenait une relation secrète, hautement compromettante et potentiellement explosive. Quelqu’un d’autre était-il au courant ?
Et jusqu’où cette personne était-elle prête à aller pour mettre fi n à cette relation ? Le petit ami de Hattie semble désespéré par sa mort. Son amour profond serait-il devenu une obsession ? Ou l’intrépide Hattie s’est-elle simplement retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment ?
Suggestif et tranchant, ce roman examine la frontière entre l’innocence et la culpabilité, l’identité et la duperie. L’amour conduit-il à la découverte de soi… ou à la destruction ?

Hattie Hoffman est une jeune fille qui rêve de vivre la grande vie à New York une fois son diplome en poche. Un soir, c'est décidé elle quitte Pine Valley, quelques jours plus tard son corps est retrouvé poignardé.

Passé le choc, il incombe au Shérif de mener l'enquête et très vite, des pistes se dévoilent. Hattie venait de rompre avec son petit ami et parallèlement entretenait une relation secrète.

L'histoire est racontée par le biais de trois personnages : le shérif, Hattie et Peter (qui on le saura vite aura un role majeur), par leur regard, on remonte le fil des évenènements jusqu'au jour fatidique.

Ce qui m'a plu dans ce livre, c'est la personnalité de la victime : elle n'est pas aussi lisse que ce qu'il y parait et Peter qui lutte contre ce qu'il ressent du plus profond de son être. En fait, tout l'intérêt du livre se situent dans l'interaction de tous ces personnages complexes.

Qui je suis est un très bon roman à suspense.