direct du coeur

Pour gagner quelques points au Bac et face à l’insistance de sa mère, Tim accepte de prendre la langue des signes comme option. Il démarre cette option en traînant des pieds… Mais après des débuts chaotiques dans cette matière qui le laisse perplexe, c’est finalement une découverte fracassante ! Il découvre un monde invisible, dont il ne soupçonnait pas l’existence. Il enchaîne surtout les rencontres éblouissantes, parmi lesquelles une certaine Violette, dont le magnétisme si particulier le laissera K.O.

Autant de coups de cœur qui aiguiseront chez lui le goût du dialogue et ouvriront d’éclatants horizons.

Si le roman est clairement orienté pour les jeunes (à partir de 12 ans), il peut être lu par les adultes également qui peuvent en prendre de la graine.Tim n'est pas un foudre de guerre au lycée, donc sa mère lui met le marché en main : il suit l'option langye des signes pour avoir des points supplémentaires au Bac. Mais quelle idée sa mère a-t-elle eu là ? Peu enthousiste au début, grâce à sa prof mais aussi aux autres élèves qui composent le groupe, Tim va apprendre beaucoup de choses.

Et Tim n'est pas le seul à apprendre : le lecteur également. Pour ma part, j'ignorais complètement que les sourds ont été interdits de "signer" pendant de nombreuses années, qu'il leur était interdit de faire ceci ou cela. Ce roman permet une ouverture d'esprit sur mon monde totalement inconnu des entendants. Mais c'est aussi l'histoire d'un ado qui se construit et qui en apprend sur lui même.

On ne peut que s'attacher à ce garçon qui pourtant fait bourde sur bourde mais qui ne le fait pas exprès c'est ce qui fait son charme.

Vous aussi, lisez ce roman, il vous ira droit au coeur.