AL

Région de Caen, novembre 1982. Brice, 16 ans, se réveille installé à son bureau, un crayon à la main. Perplexe, il observe son lit défait dans lequel il s'est pourtant couché la veille. Que fait-il assis là ? En posant soudain les yeux sur la couverture de son livre de mathématiques, il peut y lire : « Je m'appelle Rose Feibelman, et je suis morte dans cette maison. »
Un événement étrange qui vient s'ajouter à tous ceux qui frappent la famille Chanal depuis quelque temps.
En arrivant sur place, Alan Lambin, spécialiste en phénomènes de hantises, ignore encore le rendez-vous que l'Histoire lui a fixé depuis cette nuit d'été 1944.

En quelques romans et nouvelles Jean-Marc Dhainaut a su imposer son personnage Alain Lambin comme un incontournable. Une fois encore, il va venir en aide à une famille en proie à des phénomènes étranges. Depuis tout petit, Brice voit une petite fille qui pleure. De plus en plus le phénomène prend de l'ampleur jusqu'à terroriser toute la famille.

Appelé à la rescousse, Alain procède avec prudence comme toujours mais force est de constater qu'il est bien en face d'un phénomène étrange.  

Dans cette nouvelle, on retrouve le personnage d'Alain Lambin bien avant sa dernière aventure Les Prières de Sang.  Un mystère reste non élucidé mais espérons que l'auteur lèvera le voile sur cet élément du passé d'Alain qui le poursuit depuis si longtemps.

Le récit est très émouvant et rend les personnages tellement attachants.

Reste à espérer le retour prochain d'Alain Lambin dans de novelles aventures.