paladini3

« Et la voiture n’a pas dérapé, elle a accéléré, ça aussi, elle le jurait. Et les hommes à l’intérieur… ils ont ri. Oui, quand les os de mon petit gars se sont brisés entre la tôle et le mur, elle est certaine de les avoir vus rigoler… »
A la BJV, on traite les affaires qui concernent les mineurs et jeunes adultes. Ces derniers temps pourtant, Zolan n’a pas la tête au travail. Fou amoureux, il n’a qu’une obsession : épouser sa collègue Marie. Or les plans carriéristes de celle-ci ne s’alignent pas sur cet objectif. D’autant qu’elle le soupçonne de lui mentir et de la surprotéger. Frustrée de ne pas être prise au sérieux, elle décide de faire bande à part, aussi quand une jeune fille est kidnappée et que les premiers indices impliquent des néo nazis, elle mène sa propre enquête. Or l’affaire s’avère avoir plusieurs visages... A la Brigade aussi les façades se craquellent et les cicatrices apparaissent. Il semblerait que Marie ne soit pas la seule à couver un secret…


Dans ce troisième épisode, Gipsy Paladini nous ouvre les portes sur la noirceur de l'âme humaine. A chaque fois, on se dit qu'in ne peut pas toucher plus le fond que ce que l'on a déjà lu, mais l'auteur a sur une fois de plus aller loin. Une jeune fille disparait, le peu d'indices conduit à un groupuscule néo nazi, déjà à ce stade, on peut se dire que c'est déjà du lourd et pourtant ce n'est que le début.

L'attrait de cette série est bien sur l'exploration de l'ame humaine mais aussi et surtout ces personnages. Cette brigade est composée de flics aussi cabossés que les victimes qu'ils défendent. Au fut et à mesure des épisodes, on en apprend un peu plus sur eux et sur leurs secrets. Mais s'il y a un bémol à apporter ce serait que l'on en apprend bien trop peu à chaque fois.
Le récit est quelques fois un peu décousu car on passe d'une histoire à l'autre ce qui est un peu déstabilisant mais les personnages sont tellement passionnants que l'on s'accroche et c'est tant mieux.

Vices continue d'être aussi addictif et j'ai vraiment hate de connaitre la suite pour savoir ce qui arrive aux personnages.