bonheur

Régine et Tom s’aiment. D’ailleurs, ils vivent ensemble. Presque. Quasiment. Disons qu’ils se fréquentent. Enfin, ils se fréquentent… Où en est leur relation, exactement, quand Tom veut du concret, et que Régine refuse de s’engager ? Mais un événement imprévu va la forcer à prendre une décision. Et elle choisit : la panique. Et la fuite, au volant de sa voiture. Tout plaquer, pour jouir de sa liberté, tant qu’elle le peut encore. Sauf qu’en voulant filer à l’anglaise, elle va se faire happer par le pire des pots de colle : Olga, la mère de Tom… Monique a la soixantaine, et autant de complexes. Plus de mari, des enfants partis vivre leur vie, aussi s’est-elle résolue à finir la sienne en tête à tête avec son chat. Mais la solitude, c’est d’un ennui… Alors, quand son amie Lutèce propose de la convier à une soirée de célibataires, elle accepte. Mais était-ce une si bonne idée? L’amour, c’est pas facile tous les jours. Mais le bonheur, ça se cherche. Partout.

Pour les fidèles lecteurs d'agnès Abécassis, on retrouve la plupart des personnages rencontrés dans son précédent roman, mais rien n'empeche les lecteurs qui la découvrent (s'il en reste encore) de commencer par celui-ci.

Régine et Tom s'aiment et Tom voudraient bien franchir un pas supplémentaire dans sa relation avec sa bien aimée. Celle-ci en revanche n'est pas aussi enthousiaste. Le destin va lui fournir une occasion de prendre la fuite pour faire le point sur sa vie mais ce qu'elle pensait être une parenthèse va se transformer en road movie décadant.

Lutèce a retrouvé son amour de jeunesse et est désormais très heureuse, aussi a-t-elle le désir de ses amies trouve elle aussi le bonheur en inventant toute sorte de traquenards.

L'auteur avec toute la fantaisie qui la caractérise nous offre un roman frais et pétillant comme une bulle de champagne et nous montre qu'il faut cherche le bonheur partout certes mais que bien souvent, il faut aller loin pour se rendre compte qu'il est tout près de nous.

J'aimé retrouvé tous ces personnages, c'est comme retrouver une famille, leur fraicheur et leur franc parler donnent lieu à des situations cocasses et mouvementées et on n'a qu'un seul regret c'est que cela se termine trop vite.