trouble

Le monde se divise en deux catégories : bourreau et victime. Tu es l'un et l'autre, l'un puis l'autre.

Rémi Hutchinson est écrivain, un livre qui a plus ou moins bien marché, depuis il tente d'écrire LE best-seller.
Pas facile lorsque l'on se remet de la disparition de sa fille...
Il met le doigt dans un engrenage et tombe dans un piège. Il est séquestré par une gamine victime d'un pédophile, et devenue bourreau. Bourreau qui l'accuse.
Pourquoi lui ? Pourquoi le prendre pour un tel monstre ?
Rémi est absorbé dans une spirale infernale, arrivera-t-il à s'en sortir ?

Oh la vache ! Voilà en substance ce que j'ai pensé de ce roman une fois l'avoir fini. Et je pourrais m'arrêter là pour faire cette chronique.

Mais bon je suis sympa et je vais vous en dire un peu plus. Remi Hutchinson est écrivain mais peine à trouver l'inspiration pour lui permettre d'écrire LE livre qui le remettra dans le coup. Son couple n'est plus ce qu'il était depuis que sa fille, Mélissa a été enlevée.

Il rencontre une jeune femme, l'émoi le saisit, un trouble passager l'étreint et les ennuis vont commencer.

Durant ma lecture, j'ai pensé à Misery de Stephen King mais la comparaison a vite laisser la place à un thriller maitrisé, une manipulation du lecteur complètement folle. On ne sait plus qui est victime, qui est bourreau, qui est coupable ou innocent, je me suis rarement autant fait balader.

Ce roman tient en haleine jusqu'au bout et le trouble que ressent le lecteur est loin d'être passager.

De plus, le roman se passant dans ma région, je visualisais encore mieux les scènes.

David Coulon frappe fort et on n'est pas pret de l'oublier.