ghost

Ils ont trois jours à San Francisco.

Trois jours pour écrire leur histoire.

Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son vœu le plus cher ?

Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l’autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ?

Et si ce fantôme était celui de votre père ?

Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue.

Thomas a perdu son père il y a cinq ans. Il s'est réfugié dans la musique et il se prduit sur les plus grandes scènes d'Europe mais il n'est pas pour autant heureux.

Aussi a-t-il une immense frayeur lorsque le fantome de son père lui apparait un soir avec une demande un peu particulière. Leur mission : réaliser le voeu le plus cher de Raymond et ce dans un délai de trois jours.

Dès les premières pages ce roman m'a tout de suite rappelé le premier de Marc Lévy : Et si c'était vrai, comme un retour aux sources, ce n'est pas une première pour lui de faire appel à un fantome. Et j'ai eu raison car Marc Lévy a fait quelques clins d'oeil au roman et aux personnages qui ont fait de lui un romancier à succès.

J'ai aimé cette histoire d'amour entre un papa et son fils qui ont décidé de rattraper un peu le temps perdu mais aussi de mettre carte sur table.

Comme à chaque fois, on rit mais on pleure aussi car les romans de Marc Lévy sont un millefeuille d'émotions et Ghost in Love ne renie pas la tradition.