tréfonds

Luca Ferrand est un jeune lieutenant de la brigade criminelle de Paris.   Suite à une intervention qui tourne au drame, il écope de six mois de suspension.   Au matin d’une nuit d’errance, il rencontre une jeune femme : Tanya. Elle lui dit être menacée et le supplie de l'aider.   Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion.   Lorsqu’il lui apprend qu’il est flic et qu'il peut l'aider, elle disparaît.    Quelques jours plus tard, le corps d’une femme correspondant au signalement de Tanya est retrouvé décapité dans un container. L’autopsie révèle que la défunte était une esclave sexuelle... assassinée par ses maîtres.   Convaincu qu’il ne s’agit pas de Tanya, Luca va se lancer dans une enquête qui va l’amener peu à peu à découvrir une réalité souterraine effroyable.   Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

Suite à une intervention qui a mal tourné, Luca Ferrand perd son équippier et se retrouve mis à pied pour 6 mois. Lors de son errance, il rencontre Tanya, elle lui dit qu'elle est en danger et quand elle apprend qu'il est policier, elle s'enfuit.

Si le roman commence comme un roman policier classique, on tombe bien vite dans l'horreur. L'histoire bascule complètement dans un autre domaine. J'avoue que le changement m'a dérouté et qu'on s'éloignait de la base. L'auteur est allé très loin dans ses descriptions des tortures, il faut avoir le coeur bien accroché et j'ai bien failli lacher ma lecture avant la fin mais les personnages m'ont poussé à aller au bout. Luca, malgré ce qu'il traverse, reste debout et le personnage de Léa m'a beaucoup touché je pense que c'est elle qui est métamorphosée par cette histoire.

Même si j'ai préféré le premier roman de l'auteur, Tréfonds nous offre une description parfaite de l'enfer inspirée de celle de Dante.