Lésions intimes

Nathalie Lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein d’une brigade spéciale de la BRP. Elle aura fort à faire pour démanteler la branche proxénétisme « Gorgona », spécialisée dans l’organisation de soirées parisiennes.. Elle devra côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes. Victime d’un banal accident, l’enquête va alors prendre une tournure inédite et le décès de son frère l’obligera à renouer avec son passé et sa Bourgogne natale, à Montceau les Mines...

Voici un roman qui m'a déconcerté au début. Nathalie a eu un parcours exceptionnel et est capitaine à une Brigade de Répression du Proxénétisme à Paris, elle traque sans relache une organisation spécialisées dans l'organisation de soirées d'un genre plus que spécial.

Lors d'une intervention musclée, elle se retrouve à l'hopital et se retrouve avec un hote d'un genre un peu particulier et pour courroner le tout elle apprend le décès de son frère qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs années.

Ce qui m'a perturbé dans ce roman c'est là où l'auteur voulait m'emmener. Avec tout ce qui arrivait à son héroïne, je ne savais pas du tout dans quelle direction ni dans quel genre l'auteur allait partir. Et puis d'un seul coup, tout s'est éclairé.

Le sujet n'est pas facile et l'auteur a réussi à le traiter sans voyeurisme ni surenchère. Le personnage de Nathalie est irritant au début du roman mais au fur et à mesure on finit par comprendre pourquoi elle est comme ça, et cela la rend plus humaine.

Christophe Royer fait très fort pour son premier roman dans le genre thriller et quelque chose me dit que ce n'est surement pas son dernier.