pèlerins du diable

Lourdes, début juillet. La saison des pèlerinages bat son plein. Venus du monde entier, les pèlerins affluent devant la grotte des Apparitions.
Les autorités sont en alerte. La vague des attentats djihadistes de 2015 a permis de renforcer la sécurité mais certains policiers s’inquiètent. Alertés par une série de "signaux faibles", ils devinent que le pire reste possible. La suite des évènements va leur donner raison. Trop tard. Rien ne pourra arrêter le cycle infernal qui mettra face à leur destin Fanny, l’ambitieuse lieutenant de police, le placide abbé Maurice, le commandant Cabana ou la jeune hospitalière Manon.
Dans l'ombre, un djihadiste revenu de Syrie a réactivé un réseau de jeunesse. Croyants exaltés ou petits délinquants, ces fanatiques veulent venger la défaite du califat islamiste. Leur projet effrayant n'a qu'un but : ouvrir l'enfer sous les pas des «  mécréants  ».

Cette lecture fait tellement froid dans le dos car malheureusement la fiction pourrait basculer dans la réalité tellement les faits nous sont familiers. On voit donc une cellule terrotiste se construire, comment les kamikazes sont recrutés, la préparation des attentats mais aussi tout le travail fait dans l'ombre par la police. Comment faire pour que tous les "fichés S" soient surveillés et ainsi éviter le pire, on voit bien le manque de moyens mais surtout de solution, car pour une cellule arrêté à temps, combien vont éclater ?

Les chapitres sont courts et on alterne le point de vue des différents personnages, le suspense monte à chaque page.

Même si le sujet est douloureux, on a envie de voir la lumière (divine ?) au bout du tunnel et le clap de fin que l'auteur nous offre permet de l'entre-apercevoir.

L'ambiance de Lourdes est vraiment bien retransmise et on a vraiment l'impression d'y être.

Une lecture très prenante mais vaut mieux éviter de regarder les infos par la suite....