mensonge

Claire, étudiante anglaise en art dramatique, finance ses études d’une manière peu conventionnelle : elle flirte, pour le compte d’un cabinet d’avocats spécialisé dans les divorces, avec des hommes mariés suspectés d’infidélité. Lorsque la femme de l’un d’entre eux est retrouvée morte, tout change… La police exige de Claire qu’elle utilise ses talents d’actrice pour faire avouer le mari. Dès le début, elle n’est cependant pas sûre du rôle qu’elle doit jouer dans cette mise en scène mensongère, mais elle ne veut pas non plus que les enquêteurs la questionnent sur la nuit du meurtre. Bientôt, Claire se rend compte qu’elle est en train de jouer le rôle le plus mortel de sa vie…

Voulant à tout prix exaucer son rêve, Claire débarque à New York pour être actrice. Seulement la réalité la rattrape et pour payer son loyer, elle accepte un travail pour le moins déroutant : elle flirte avec des hommes mariés pour le compte d'un cabinet d'avocats donnant ainsi du grain à moudre aux épouses baffouées. Lorsque l'une d'entre elles est assassinée, la police la contacte pour mener un jeu dangereux avec le principal suspect, le mari.

Si vous aimez les jeux de manipulation, vous allez être servis : Claire, Patrick et la police manient les faux-semblants, les doubles jeu et les manipulations à vous en donner le tournis.

A tel point que je me suis demandée si l'auteur n'en faisait pas un peu trop, néanmoins le suspense est au rendez-vous et je n'ai pas laché le livre avant d'en connaitre le fin mot.

Même si j'ai apprécié ma lecture, il manque cependant un petit quelque chose pour en faire un coup de coeur.