cali

Seuls les enfants savent aimer.
Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.
Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va.
Seuls les enfants meurent d'amour.
Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle.
À chaque seconde le coeur d'un enfant explose.
Tu me manques à crever, maman.
Jusqu'à quand vas-tu mourir ?

Je connaissais Cali le chanteur, j'ai découvert Cali auteur de roman. Dans ce court récit, on suit l'histoire de Bruno, 6 ans, qui vient de perdre sa maman. Il nous explique le deuil, le sien comme celui de son père et de ses frères et soeurs, l'amour indéfectible pour sa mère par delà la mort, la vie qui continue sans nos êtres chers.

Il n'est nul besoin d'être un adulte pour éprouver des sentiments aussi fort, les enfants aussi souffrent, aiment, sont tristes. Le ressenti des émotions est le même que pour un adulte mais ce sont les mots pour les décrire qui diffèrent.

Le roman est une véritable déclaration d'amour, cet amour si fort que rien ne peut l'anéantir, même pas la mort.

Les mots utilisés par Cali démontrent toute sa sensibilité que l'on retrouve dans ses chansons.

Une très belle découverte pour moi qui va me pousser à me pencher sur l'univers musical du Monsieur.

Cali - (13) L'Amour Parfait