brigades

1910. Un mystérieux complot frappe la France en plein cœur. Solange Chardon de Tonnerre, l'un des meilleurs éléments de la treizième Brigade mobile d'Aix-en-Provence, perd un ami et un bras. En convalescence dans une clinique secrète, elle doit affronter les fantômes du passé comme les assassins du présent. Auguste Genovesi, jeune recrue et nouveau coéquipier, se retrouve plongé avec elle dans une infernale course contre la montre... un véritable bras de fer entre la France et la Prusse. L'honneur du pays et sa raison d'être sont en jeu. Heureusement, les deux agents peuvent compter sur les prodiges de la science pour affronter les manigances de l'ennemi, ainsi que sur le soutien du Tigre lui-même : Clemenceau...

Quand j'ai vu ce titre j'ai tout de suite pensé à la série TV connus des anciens (oui parce que les jeunes de maintenant hein bon) : les brigades du Tigre. Clémenceau veut créer une brigade hors du commun afin de ramener la sécurité dans le pays, il ne lésine pas sur les moyens et ils créent les Brigades, ceux qui en font partie sont les mobilards. Solange en fait partie et c'est d'ailleurs la seule femme. Basée à Aix en Provence, elle est victime d'un attentat à Paris. Lorsqu'elle se réveille, elle apprend la mort de son meilleur ami et constate qu'elle a perdu son bras. C'est dans une clinique qu'elle fait la connaissance d'Auguste Genovesi, son nouveau coéquipier.

Le récit se décompose en 3 parties : la première est assez lente mais elle nous permet de découvrir les différents protagonistes, les deux suivantes se rattrapent vraiment l'action monte à chaque instant jusqu'au dénouement. Au fur et à mesure, on ne peut que s'attacher aux personnages : Solange est forte et elle a un sacré passif mais c'est ce qui la définit aujoud'hui et Auguste est jeune et naïf mais très intelligent et vif. Leur duo est pour le moins explosif mais leur humour est ravageur. Les scènes d'action sont particulièrement bien décrites, on s'y croirait et réalisées sans trucage s'il vous plait.

On retrouve également le parler du début du 20è siècle et j'ai eu un sacré fou rire avec la technique de combat : la savate (mais je vous laisse découvrir le pouruqoi de ce fou rire).

J'espère qu'il y aura d'autres aventures avec ce duo que j'ai découvert et apprécié. Je ne résiste pas à la tentation de vous replonger dans l'atmosphère des Brigades.

Générique "Les Brigades du Tigre" (Saison 1)