Couverture Les maîtres inquisiteurs, tome 09 : Bakael

1150 Le Chaos, la guerre qui embrasa durant mille ans les terres d'Oscitan, prend fin. Alors que les combats masquaient les actes criminels, la paix les dévoile peu à peu. Meurtres, chantages, outrages, conflits commerciaux, apparaissent au grand jour. Pour faire régner la loi et lutter contre le crime, les Mages, artisans de la paix, ont créé un ordre: Les Maîtres Inquisiteurs.

Bakaël est un maitre inquisiteur un peu à part puisque c'est un nain. Mais ça ne l'empeche pas de mener à bien ses missions. L'une d'entre elles va le ramener sur ses terres natales qu'il a quittés près de 30 ans plutot tot. Son père a requis l'aide de l'Inquisition afin de résoudre une affaire de disparitions.

Aidé de son elfe, Bakaël replonge dans son passé et dans ses souvenirs pour mieux les affronter et il se pourrait que tout soit lié.

J'ai tout partciulièrement apprécié ce tome car l'humour est beaucoup plus présent que dans les autres. Cela n'enlève rien à la qualité du scénario et les dessins sont toujours autant une invitation au voyage.