corbeau

Emmanuelle Questel est une rescapée de l'attentat de la place Saint-Lambert. Ce drame a bouleversé son existence : son couple a volé en éclats, sa fille, Élisa, a coupé les ponts et la journaliste traîne depuis son mal-être. Une nuit, à Paris, alors qu'elle envisage de se suicider, la jeune femme reçoit un appel de détresse de l'adolescente qui vit désormais en Amérique du Sud avec son père et sa belle-mère. Sa demi-soeur, Gabriela, âgée de trois ans, a disparu. Emmanuelle saute dans le premier avion en partance pour Quito et mène l'enquête.

Dans ce roman, nous faisons la connaissance d'Emmanuelle qui n'est plus que l'ombre d'elle même. Quelques années auparavant, elle a survécu à un attentat mais elle n'est plus la même. A partir de ce jour là, elle a tout perdu son mari, sa fille, sa confiance en elle. Elle souffre physiquement, sortir de chez elle est un supplice. Seule son amie Charlotte la supporte et la porte à bout de bras. Alors qu'elle décide d'en finir pour de bon, sa fille Elise l'appelle au secours : sa petite soeur a été enlevée.

Contre toute attente, Emmanuelle saute dans le premier avion à destination de l'Equateur faisant fi de ses peurs et phobies diverses.

Arrivée la bas, elle est loin d'imaginer dans quoi elle va mettre les pieds.

Je me suis tout de suite attachée au personnage d'Emmanuelle : sa souffrance la submerge, la comprime, l'empeche d'avancer, elle s'y enlise mais son instinct maternel la ramène à la vie. Sa fille a besoin d'elle et elle va aller au delà de sa souffrance. On voit l'évolution d'Emmanuelle tout au long du roman, sa vraie personnalité n'est pas morte et elle va refaire surface dans cette enquête pour sortir son ex mari de prison.

On suit son enquête malgré les pressions et l'auteur nous emmène en Equateur où on apprend beaucoup de choses sur les coutumes mais aussi sur la géopolitique du pays ainsi que sur la corruption.

La plume d'Anne-Laure Morata est très addictive et le rebondissement de la fin m'a sauté au visage.

Si vous voulez découvrir des personnages forts, foncez sur ce roman.