c-chopin

Vous préférez : devoir dire "oui" à toutes les questions qu'on vous pose ? Ou que toutes les personnes que vous croisez répondent "oui" à vos questions ? Vous préférez : qu'on vous donne le mauvais plat à vie au restaurant ? Ou à chaque fois, arriver à la mauvaise destination quand vous partez en voyage ? Vous préférez : savoir quand vous allez mourir ? Ou comment vous allez mourir ? Ce sont des dilemmes. Qu'ils soient absurdes ou lugubres, ils n'en restent pas moins des dilemmes, car pour chacun, aucune des deux options ne semble vous enthousiasmer. C'est ce qui va rythmer ce huis clos sombre et angoissant. Clémence, jeune comédienne un peu instable, se retrouve kidnappée et à la merci d'un Jeu parfaitement ficelé par son ravisseur. Livrée à elle-même dans cet endroit étrange, seule face à ses choix, le temps lui est compté et chaque décision prise lui rappelle qu'elle n'en sortira pas indemne. Faut-il déjà qu'elle arrive à en sortir…

On fait donc la connaissance de Clémence qui se réveille dans un lieu totalement inconnu avec une caméra et un ordinateur. Son ravisseur communique avec e va lui laisser le choix :elle va devoir faire des choses pas jolies jolies pour pouvoir sortir ou tout simplement manger ou boire un verre d'eau.

Tout au long du récit, l'ambiance est très oppressante mais je n'ai pas pu m'attacher au personnage de Clémence, même si ce qu'elle vit n'est pas génial.

La fin ne m'a trop surprise, je me doutais un peu de l'issue du cheminement de l'auteur. En revanche, l'épilogue m'a surprise.

Pour un premier roman, je trouve que l'auteur a su mettre un suspense du début à la fin, parce qu'on veut vraiment savoir comment tout va se terminer pour Clémence.C'est un bon huis clos car l'exercice n'est pas facile même s'il ne m'a pas emballée.

Retrouvez ici ma chronique vidéo ici :