persona

Un homme est retrouvé horriblement mutilé dans un bâtiment désaffecté du centre hospitalier Sainte-Anne à Paris. Pour Franck Sommerset, commissaire à la Crim’, c’est le début d’une enquête étrange et singulière.
Étrange, car ce n’est pas une série d’homicides au sens propre du terme à laquelle il se trouve confronté  : toutes les victimes sont encore en vie, mais elles ont été torturées et «  enfermées  » en elles-mêmes.
Singulière, car pour comprendre, Franck Sommerset va devoir plonger dans l’univers des nouveaux maîtres du monde – les grands du numérique qui maîtrisent nos vies immatérielles.
C’est au cœur de Paris, dans ces tréfonds et au-delà, que Franck va suivre la piste de ce qui ressemble à une vengeance frénétique, folle et pourtant méthodique, où s’affrontent deux mondes, un nouveau qui se persuade de sa toute puissance et un ancien qui ne veut pas mourir …

Lorsque Franck Sommerset arrive à l'hopital Saint Anne pour découvrir un homme horriblement mutilé, il est loin de se douter où cette enquete va l'entrainer. La victime est dans un tel état qu'il est impossible de l'interroger donc très difficile de trouver des indices et surtout un mobile. Et puis une nouvelle victime est retrouvée et le mobile est toujours aussi nébuleux. Avec une aide extérieure et inattendue, il va explorer le monde du digital pour essayer de trouver un lien.

J'ai trouvé ce roman très intéressant d'une part par la plongée dans le monde des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft si je ne me trompe pas), l'auteur nous y apprend les dessous de ce monde un peu obscur pour le commun des mortels et dénonce les travers de cette sociétéet de ces personnes qui se sentent si fortes derrière un écran et se construisent un personnage visible par tous.

J'ai trouvé la première partie un peu longue, la deuxième était un peu plus rythmée et alors la troisième m'a beaucoup surprise surtout à cause de la direction qui a été prise par l'auteur, je ne m'y attendais pas du tout. Certains aspects de la révélation finale sont un peu tirés par les cheveux à mon sens mais ce la ne m'a pas empeché d'apprécier cette lecture.

J'espère que l'on retrouvera les enquêteurs dans un autre roman, j'aimerais bien en apprendre plus sur eux.