ville sans vent

A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

Le roman commence sur les chapeaux de roue avec le décès de Palatès, le mentor de Lastyanax. A peine devenu mage, il va devenir ministre du nivellement pour le remplacer. Très vite il va comprendre que Palatès a été assassiné et il va tout mettre en oeuvre pour retrouver son meurtrier.

On fait aussi la connaissance d'Arka, jeune fille elevée par les Amazones venue à Hyperborée pour retrouver son père. Son périple va la mettre sur le chemin de Lastyanax. Elle va devenir sa disciple et chacun va aider l'autre dans sa quête.

J'ai beaucoup aimé ce premier tome, je me suis tout de suite attachée aux personnages, il y a de l'humour, de l'action, des complots, de la magie. L'intrigue se met en place. J'aime beaucoup les liens qui se tissent entre Lastyanax et Arka. L'autrice a développé un univers riche sans être complexe.

La couverture est splendide. Je suis à la limite du coup de coeur, j'ai hate de lire la suite.

Une super découverte pour moi.

Retrouvez la chronique en vidéo :